Côte d’Ivoire/ Présidentielle 2020 : Message de la Maison Blanche au Gouvernement Ivoirien.

En Côte d’Ivoire, le 16 avril 2019, des officiels américains, Membres de la délégation d’Ivanka Trump, Conseillère du Président des Etats-Unis, ont réitéré l’intérêt de leur Gouvernement de voir se tenir en 2020, des élections crédibles et paisibles.


Au cours de leur entrevue avec le collaborateur d’Alhassane Dramane Ouattara, en l’occurrence Daniel Kablan Duncan, les émissaires de Donald Trump ont lâché sans détour que les Etats-Unis souhaitent  vivement voir à l’issue de ces élections,  « un transfert paisible du pouvoir dans un processus paisible et clair ». Cela reste un « impératif » pour un investissement massif d’hommes d’affaires américains en territoire ivoirien.

« Ce qui est impératif, c’est que les élections de 2020 se déroulent très bien, un transfert paisible du pouvoir dans un processus paisible et clair impressionnera le monde et suscitera beaucoup d’investissements», a martelé le Chef de la Délégation.

Les échanges entre les émissaires américains et les Autorités ivoiriennes ont aussi porté sur la problématique de la question des investissements des Etats-Unis en Côte d’Ivoire à travers le programme Millenium Challenge Corporation (MCC).

A ce propos, le sénateur de la Caroline du Sud a exprimé sa satisfaction pour l’exploit réalisé par le gouvernement ivoirien en matière de développement économique.

La délégation américaine a indiqué que l’avenir présage un miracle économique pour la Côte d’Ivoire comme ce fut le cas dans les années 70. « Ce n’est pas seulement une économie forte et saine mais c’est une économie saine et grandissante.

En amont de ce miracle, Ivanka Trump a fait une promesse de 2 millions de Dollars US aux Femmes qui travaillent dans la filière cacao au cours de la visite d’une ferme à Adzopé, à 100Km au nord d’Abidjan. Car, dit-elle, « Quand on aide les femmes à être indépendantes financièrement, elles peuvent aider leur famille, leur communauté, et participer à la prospérité de leur pays».

Elles ont de la chance. Pourvu qu’elles ne se laissent pas emporter par la politique divisionniste de chez nous.

Rigle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 × 6 =